Quel Capital Pour Débuter en Trading ?

Quel Capital Pour Débuter en Trading1

Présenté comme l’un des meilleurs moyens pour atteindre la liberté financière, le trading séduit les investisseurs issus de tous les horizons. En France, l’activité s’est démocratisée et des millions de professionnels comme de particuliers tradent régulièrement. Mieux, de nombreux internautes ambitionnent de nos jours de se lancer dans le trading sur le territoire. Pour la plupart des débutants, la vraie difficulté réside dans la définition de leur capital de départ. Quel capital faut-il pour débuter en trading ? On vous dit tout dans ce guide !

Retour sur les idées erronées sur le début en trading

Ces dernières années, la compréhension globale autour du trading s’est améliorée. Désormais, il est clair dans l’esprit de tous les consommateurs que tous les particuliers, qui qu’ils soient peuvent trader. Pour peu qu’ils maîtrisent le principe de l’activité. A la portée de tous aujourd’hui, le trading n’exclut donc plus personne.

Lire également : Quelle somme pour ouvrir un PEA ?

Pour débuter à trader également, on pense à tort qu’il faut impérativement un capital important. Les brokers possédant leurs propres règles de fonctionnement, il n’existe pas de capital minimum réglementaire pour se lancer dans le trading. Chaque trader est libre de déterminer son capital de départ et de travailler à le développer en plaçant de bons trades.

Vous l’aurez compris, la question du capital pour débuter le trading ne possède pas de réponse toute faite. Tout ce dont disposent les tarders, qu’ils soient particuliers ou professionnels, ce sont des pistes pour déterminer avec succès le bon capital de départ.

Lire également : Quelle est l’action la plus rentable ?

Un capital début différent en fonction du profil trader

En trading, le bon capital pour commencer est un montant raisonnable. Ce critère étant subjectif, le montant idéal pour débuter à trader va varier d’un trader à un autre. La référence de base à suivre ici, c’est le niveau de ressources. Plus vous disposez d’argent, plus vous pouvez investir un montant élevé dans le trading à vos débuts. Inversement, moins vous avez de ressources, moins votre capital de départ sera élevé.

Aujourd’hui, absolument tout capital est accepté pour débuter en trading. Les brokers offrent aux traders la possibilité de créditer des dizaines d’euros sur leurs comptes. Pour trader en toute liberté, il faut cependant disposer d’un capital qui laisse le droit à des erreurs de débutants le temps de se faire la main.

Quel Capital Pour Débuter en Trading1

Idéalement, on recommande de débuter à trader avec 100 ou 200 euros. Si vous pouvez investir plus, ne montez toutefois pas au-delà de 500 euros pour vos débuts. Suivez ce conseil, quels que soient vos objectifs de trader afin d’éviter les surprises désagréables.

L’importance de bien gérer le capital de trading au début

En trading comme dans toute autre branche d’investissement, les débutants sont exposés à un grand risque de perte capital. Il leur manque de l’expérience et ils vont l’acquérir en tradant pendant quelques mois. Durant leurs premières semaines de trading, les débutants font de grosses pertes. Choisir un capital de départ raisonnable permet donc de limiter la casse pour ne pas se ruiner.

C’est d’ailleurs pour assurer la bonne gestion du capital qu’on demande aux traders de faire des traders de montant raisonnable. Vous pouvez par exemple placer à chaque fois des traders de 10-15 euros. Les placements mesurés vous donnent la lucidité de mieux apprécier le marché. Lorsque le trader débutant s’impose cette discipline et la respecte, il maximise ses chances de devenir un grand trader à succès.

Gardez à l’esprit que l’objectif n’est pas de devenir riche du jour au lendemain avec le trading. Pour être rentable, montrez-vous donc patient et mesuré pour progresser et vous affermir sans perdre votre capital. Une fois que vous aurez assimilé tout le système de fonctionnement du marché et serez à même de réaliser des analyses pertinentes, vous pouvez faire évoluer vos prises de risques et faire des gains plus conséquents.

Les clés pour réussir en tant que trader débutant

S’il est autant prisé et séduisant, le trading n’est malheureusement pas fait que de sucess stories. De nombreux traders font faillite pour défaut de compétences. Avant de vous lancer, faites-vous former. C’est un must pour ne pas avoir une aventure courte et abandonner le trading au bout de quelques jours.

Autre point important, développez les qualités de patience, d’analyse et d’anticipation. Pensez posément votre progression dans le trading et soyez objectif. Un trader à succès est maître de ses émotions. Ne faites pas de placements émotionnels, ne développez pas un trop plein de confiance trompeuse et sachez vous arrêter quand cela est nécessaire.

Le capital nécessaire pour débuter le trading forex

Puisque le capital de départ diffère en fonction du marché, nous allons commencer avec le Forex. Donc, si vous voulez investir dans les devises, le dépôt minimum est un point à considérer. Cela signifie que le montant ne diffère pas qu’au niveau du type de marché, il y a aussi des différences selon la plateforme de trading. En d’autres termes, cela dépend du site que vous choisissez pour investir.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est plus nécessaire d’avoir une grosse somme pour pouvoir commencer à trader des devises. Vous pouvez très bien débuter avec la somme dont vous disposez ou que vous êtes prêt à miser, à condition que la plateforme de votre choix l’accepte. Donc, vous devez commencer par bien choisir le brokers où vous allez investir. Il est également très important de bien vous former avant d’investir. Effectivement, si le forex présente des avantages intéressants, il peut aussi vous faire perdre beaucoup d’argent très vite.

Quelques conseils pour choisir un site de trading

Si vous êtes un investisseur débutant, choisir un courtier peut sembler difficile. Cependant, pour faire le bon choix, vous devez commencer par définir le type de trader que vous souhaitez être. Est-ce que vous allez investir sur une base journalière, mensuelle ou bien une ou deux fois par an ? Et comme les structures de prix connaissent beaucoup de variations sur le marché, assurez-vous de bien choisir. Sinon, nous vous recommandons de vous rendre sur le site flowbank.com.

Concernant les avantages, voici quelques points qui devraient vous intéresser. Le forex vous donne la possibilité d’ouverture de positions longues et courtes. Les horaires d’ouverture sont également très vastes et la liquidité est exceptionnelle. Il ne faut pas oublier la volatilité et l’effet de levier. Enfin, vous pouvez investir sur de nombreuses variétés de paires de devises. Ainsi, le trading sur forex offre une très grande opportunité.

Les erreurs à éviter lors du choix de son courtier en ligne

Les erreurs à éviter lors du choix de son courtier en ligne

Lorsque vous souhaitez investir, il faut bien choisir votre courtier. Les traders débutants font souvent des erreurs qui peuvent leur coûter cher. Voici quelques-unes d’entre elles que vous devez absolument éviter :

  • Choisir un broker uniquement pour ses tarifs : Bien sûr, le prix peut être un critère important dans le choix d’un courtier en ligne. Mais n’oubliez pas que ce n’est pas tout ce qui compte ! Prenez aussi en considération la qualité et la sécurité offertes par votre plateforme.
  • Ne pas vérifier si le site est réglementé : Il y a tellement de sites non réglementés sur Internet qu’il est facile de se faire piéger. Si vous ne voulez pas avoir à perdre tous vos gains avec une arnaque, assurez-vous que votre site soit réglementé et autorisé par l’autorité compétente comme l’AMF.
  • S’en tenir aux recommandations des autres sans faire sa propre recherche : Demander conseil auprès d’autres traders ou lire les avis sur certains forums peut être intéressant pour obtenir une idée générale du service proposé par un broker, mais cela ne doit jamais remplacer votre propre investigation personnelle.
  • Négliger les frais cachés : Les brokers ont tendance à cacher leurs frais derrière des termes techniques complexes. Ceux-ci peuvent vite s’accumuler et grignoter vos profits, donc faite attention aux détails avant toute souscription chez un établissement donné.

Ce ne sont là que quelques-unes des erreurs à éviter. Il faut bien se renseigner avant d’investir son argent en ligne. Prenez le temps de rechercher et d’étudier les offres proposées par les différents courtiers afin de choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Si vous voulez investir dans le trading avec un petit capital de départ, assurez-vous tout simplement que votre broker dispose des qualités nécessaires pour réussir sur ce marché hautement compétitif. Gardez toujours en tête qu’il est préférable d’opter pour une plateforme réglementée et sécurisée plutôt que pour un site moins cher mais plus risqué.

Les erreurs à éviter lors de la gestion de son portefeuille de trading

Les erreurs à éviter lors de la gestion de son portefeuille de trading

Lorsque vous débutez dans le monde du trading, pensez à bien choisir les actifs dans lesquels vous investissez, comme l’or par exemple, cela peut s’avérer judicieux.

  • Ne pas avoir de plan de trading : Un plan de trading solide doit inclure les règles d’entrée et de sortie du marché ainsi qu’une stratégie claire en fonction des objectifs fixés. Vous devez aussi être capable d’analyser vos résultats pour ajuster votre stratégie si nécessaire.
  • Suivre aveuglément l’avis des autres traders : Ce n’est pas parce que quelqu’un recommande un actif en particulier qu’il faut absolument investir dessus ! Faites attention aux conseils trop généralistes qui ne prendraient pas en compte votre situation personnelle.
  • Faire preuve d’impatience : Le trading est une activité qui nécessite patience et persévérance. Si vous commencez à stresser face à chaque fluctuation du marché, cela pourrait engendrer des décisions précipitées voire regrettables par la suite.
  • Ignorer les risques : Les marchés financiers sont volatils et le capital investi n’est jamais garanti. Pensez à bien comprendre la notion de risque associée à chaque produit financier afin d’anticiper les possibles perturbations des marchés.

Ce ne sont que quelques-unes des erreurs courantes lors de la gestion d’un portefeuille en trading. Prenez le temps de réfléchir avant tout achat/vente et surtout n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel ou un expert-comptable si cela s’avère nécessaire.

Rappelez-vous qu’il vaut mieux être patient plutôt que précipité dans la prise d’une décision concernant vos investissements. La maîtrise de l’impatience sera votre plus grande alliée dans cette activité passionnante mais exigeante !