Comment calculer le PIB : une explication claire et détaillée

Encore appelé produit intérieur brut, le PIB est un système employé pour mesurer la taille et la croissance de l’économie. C’est un indicateur économique qui permet de connaitre la richesse et l’évolution de la croissance économique d’un pays sur une période donnée. Si vous souhaitez calculer le produit intérieur brut d’un pays, voici quelques explications claire et détaillée qui vous renseignent sur comment procéder.

Le calcul du PIB à partir du montant de la richesse créée par les activités économiques

Pour calculer le PIB, vous devez commencer par évaluer le montant de la richesse créée par les activités économiques d’un pays dans une année donnée ou sur la base d’une période donnée. Pour réussir ce calcul, il est conseillé de considérer une année ou un trimestre sans tenir compte de la nationalité des producteurs. Tout ce qui importe dans le calcul du PIB est la richesse créée par l’ensemble des activités économiques.

A découvrir également : Quand déposer ou retirer de l'argent sur son livret ?

Il s’agit dans ce cas de mesurer le flux et non le stock. Cette notion mérite d’être illustrée afin de vous permettre d’avoir une meilleure compréhension. Si vous prenez une boulangerie, vous savez que pour faire le pain, l’artisan a besoin de farine, d’eau et d’électricité. Économiquement, tous ces besoins sont appelés des consommations intermédiaires. Pour déterminer la richesse créée ou la valeur ajoutée, vous devez soustraire au prix final d’une baguette les différentes dépenses effectuées par le boulanger pour payer la farine et régler les factures d’eau et d’électricité.

Cette illustration est assez claire pour vous permettre d’avoir une compréhension très nette du calcul du PIB en France. Rappelons que le PIB correspond à la somme des valeurs ajoutées des producteurs résidant sur le territoire français de biens, des produits et services des secteurs marchands comme non marchands. En France, c’est l’INSEE qui s’occupe du calcul du PIB. Plus de quatre-vingts personnes s’investissent sur la base d’une période donnée afin de récolter et de traiter des milliers d’informations sur la production économique. Les résultats sont souvent rendus publics.

A voir aussi : Quand le taux de change augmente-t-il ?

Les normes du calcul

Pour respecter les normes du calcul, l’organisme public à l’obligation de se conformer à celles établies par l’Union européenne par le biais d’Eurostat qui n’est rien d’autre que l’agence de statistiques européenne. Ce qui donne lieu à des confusions lorsque l’Union européenne oblige les pays à adopter de nouvelles normes comptables dénommés ESA dans les années 2010. Ces nouvelles normes prennent en compte les revenus de la drogue et de la prostitution dans le calcul du produit intérieur brut (PIB). Les pays comme l’Italie et le Royaume-Uni ont décidé de prendre en compte ces revenus de l’économie informelle dans le calcul du PIB. Cependant, la France n’a pas donné son accord à la publication de l’argent de drogue et de la prostitution sur le site internet de l’INSEE. Rappelons que la norme en vigueur à ce jour en France est celle définie par l’ONU.

Par ailleurs, le PIB ne prend pas en compte les emplois de bénévolat et le travail domestique dans son calcul. Les emplois à but lucratif sont des éléments considérés pour le calcul du PIB, car les salariés contribuent à la création de richesse nationale.

Du PIB à la croissance

Le PIB est associé à la croissance. En effet, elle correspond à un pourcentage qui détermine l’évolution ou la régression du PIB d’une année à une autre. La progression des prix peut provoquer l’inflation ou la déflation. Dans tous les cas, ils peuvent avoir une influence dans le calcul du PIB par le biais du prix des consommations intermédiaires. Prenez l’exemple d’une boulangerie où le prix de la farine a connu une augmentation en raison d’une hausse des cours du blé due à une sécheresse prolongée en Amérique, comme le cas dans les années 2012. Dans ce cas, le boulanger va chercher à faire payer plus cher son pain pour éviter les déconvenues. L’intention sera de conserver ses marges.

Il est important de retenir que la baguette de pain sera à un prix plus élevé. Dans le cas des inflations, cette logique se répercute sur le plan national. Ce qui peut influencer conséquemment le PIB.

Il faut souligner que le PIB se gonfle au fur et à mesure que les prix augmentent. Cependant, le volume de richesse créée n’augmente pas pour autant. Ce qui peut avoir des répercussions sur le taux du produit intérieur brut. C’est compte tenu de ces paramètres que les économistes utilisent le concept du PIB réel pour faire le calcul sans tenir compte des évolutions de l’inflation. Cette technique leur permet d’avoir une idée plus précise du volume de la production ainsi que le taux de la croissance réelle.