Comment savoir si mon investissement locatif est rentable ?

L’immobilier est un secteur assez florissant pour qu’on projette d’investir. Avant cela, il importe néanmoins de préparer le terrain afin de mieux se projeter. En ce qui concerne l’investissement immobilier, il importe de chercher à calculer sa rentabilité. Découvrez-en plus sur le sujet à travers cet article.

La rentabilité locative, qu’est-ce que c’est ?

D’après une étude récente, l’investissement locatif est le placement le plus prisé des français. Si certains se sont déjà lancés, d’autres projettent de le faire. En effet, investir dans l’immobilier s’avère être un placement sûr car les fluctuations de prix sont rarement à la baisse.

A voir aussi : Comment avoir une caisse enregistreuse en ligne ?

Mieux, le rendement d’un investissement locatif s’évalue par rapport à sa rentabilité. Celle-ci se calcule en fonction du prix d’achat, du montant du loyer qui sera définit et des charges d’entretien qui vont en découler. En ayant une idée de la rentabilité, vous pouvez savoir si votre investissement pourra vous rapporter des gains.

La rentabilité locative se calcul en faisant le rapport entre les revenus provenant du logement et son prix d’achat. Le résultat est généralement donné en pourcentage. Il faut noter que la rentabilité locative ne prend pas en compte la possible plus-value que vous pourrez faire la revente.

A découvrir également : Comment est calculé le taux de prélèvement à la source 2021 ?

Les variables de la rentabilité locative

Plusieurs variables entrent en compte dans le cadre du calcul de la rentabilité locative nette d’un logement. Il s’agit notamment des frais de financement. Ils incluent l’assurance emprunteur, les intérêts d’emprunt, ainsi que les frais de notaire et les garanties.

La seconde variable est la fiscalité et plus précisément la taxe foncière qui doit être payée annuellement. Il a aussi l’impôt sur les revenus immobiliers. L’autre variable se nomme l’assurance loyers impayés et l’assurance propriétaire non occupant. Il y a aussi les frais de gestion locative qui entrent en ligne de compte dans le calcul de la rentabilité au même titre que les frais d’entretien notamment des gros travaux.

Les frais d’entretien courant sont à la charge du locataire. Enfin, il y a les charges non récupérables qui constituent des dépenses pour améliorer l’immeuble afin d’augmenter sa valeur).

À ces divers facteurs, s’ajoutent également les loyers mensuels et les éventuels travaux. Le calcul de la rentabilité locative n’est pas à banaliser. En effet, sa varie en fonction de la localisation de votre bien. Pour illustrer, il est prouvé qu’à Paris, le rendement locatif moyen avoisine les 3.5 % tandis qu’elle peut monter jusqu’à 10 % dans d’autres villes.

Ceci veut simplement dire que si vous possédez un bien locatif à Paris, il vous permettrait de percevoir 3.5 % du montant de votre investissement. Cela équivaut à 3500 euros pour 100 000 euros investis.

Quelle somme pour ouvrir un PEA ?

L’investissement est l’un des moyens efficaces pour se faire de l’argent. Ils deviennent de plus en plus nombreux à vouloir investir en bourse. Ce que ...