Calculer le taux de rendement d’un placement

taux de rendement d'un placement

Investir dans l’immobilier ou effectuer tout autre type de placement peut permettre à un investisseur de gagner un pactole financier. Les placements se sont avérés être une source de gros profits ces dernières années. Mais pour s’assurer une réussite avec un retour sur le placement, il est important de faire des prévisions avant d’effectuer l’investissement. C’est en cela que l’estimation du rendement est une opération capitale. Comment effectuer le calcul du taux de rendement d’un placement ? Découvrez-le dans la suite de ce guide.

Le rendement, un point essentiel

Le rendement d’un placement est égal à ce que ce dernier rapporte comme bénéfice après qu’un investissement ait été effectué. De ce fait, il prend en compte deux critères très importants. Il s’agit des revenus encaissés et la fluctuation appliquée au placement à cette période.

A découvrir également : Noël : la prime, un petit plus pour le budget familial ?

Cette dernière peut constituer soit un gain, soit une perte en fonction de l’issue qu’a eue le placement. Le rendement s’estime en pourcentage. Certains critères doivent donc être pris en compte pour pouvoir le calculer.

Mais tout d’abord, il est important de préciser que la notion de rendement englobe plusieurs termes quand on parle de placement. Il existe donc plusieurs types de rendements.

A lire aussi : Fortune de Jean Pierre Pernaut : quelle est la fortune de Jean Pierre Pernaut ?

Calcul du taux de rendement brut d’un placement

Le rendement brut d’un placement est le profit que cet investissement rapporte de manière brute chaque année. Pour connaître le taux de rendement brut, il faut passer par un calcul selon la formule : (Prix final – Prix initial)/ le Prix initial.

Par contre, s’il s’agit d’un placement immobilier locatif, la formule de calcul du rendement brut est la suivante :

(montant du loyer x 12 mois) x 100 / le prix d’achat (celui-ci inclut les frais d’acquisition).

Le rendement brut ne détermine pas ce que rapporte réellement le placement. Pour obtenir ce que rapporte un placement, il faudra calculer le taux de rendement net.

Calcul du taux de rendement net d’un placement

taux de rendement d'un placement

Le taux de rendement net est l’évaluation précise du bénéfice que génère un placement. Il se détermine en soustrayant du rendement brut les sommes appliquées au placement effectué. Autrement dit, pour le déterminer, il faudra calculer au prime abord le rendement brut. Ensuite, vous devez soustraire du rendement brut, les impôts, les taxes et les frais prélevés qui ont été appliqués au placement.

Quand il s’agit d’un plan d’épargne locatif, le calcul du taux de rendement net est totalement différent. Pour le déterminer, il faudra diviser le montant du revenu annuel obtenu après le placement par celui du capital investi.

La procédure est aussi différente quand il s’agit d’un placement immobilier locatif. Pour calculer le taux de rendement net dans ce cas, il faudra appliquer la formule suivante :

(montant du loyer x 12 mois) X 100 – (les sommes générées par les charges locatives) / le prix d’achat du bien immobilier.

Le taux obtenu après ce calcul permet de déterminer si l’investissement est profitable ou non.

Calcul du taux de rendement réel d’un placement

Dans le monde de la finance, les placements subissent le coup d’un facteur très déterminant : l’inflation. Pour déterminer le taux de rendement réel d’un placement, il faudra donc tenir compte de ce facteur. Le rendement réel s’obtient en faisant la soustraction du taux d’inflation du taux de rendement net.

Les différentes méthodes de calcul du taux de rendement

Le calcul du taux de rendement d’un placement peut se faire à travers plusieurs méthodes. Tout dépendra de l’objectif du placement.

Pour un placement à court terme, on utilisera la méthode du taux d’intérêt nominal. Cette méthode permet de déterminer le taux d’intérêt auquel les intérêts seront capitalisés sur une période donnée.

Dans le cas des placements à longue durée, il est préférable d’utiliser la méthode du taux actuariel. Cette méthode prend en compte tous les flux financiers générés par le placement et permet ainsi de calculer avec précision le taux de rendement.

Il y a aussi la méthode du taux interne de rentabilité (TIR), qui est adaptée pour évaluer la performance d’un investissement dans le temps. Celle-ci s’applique lorsque les flux financiers ne sont pas réguliers et que leur fréquence varie selon les périodes.

Vous pouvez utiliser Visual Basic for Applications (VBA), très utile pour automatiser les calculs complexes liés aux différents types de placements.

Peu importe la technique choisie pour effectuer ses calculs, vous devez prendre en compte les perturbations futures.

Comment interpréter le taux de rendement d’un placement

Le taux de rendement d’un placement est un indicateur clé pour évaluer la performance de votre investissement. Il n’est pas suffisant à lui seul pour juger si un placement est rentable ou non.

Il faut aussi tenir compte du niveau d’inflation. Effectivement, si le taux de rendement est inférieur à l’inflation, votre argent perdra de sa valeur au fil du temps. Vous devez donc chercher des placements dont le taux de rendement est supérieur au niveau d’inflation afin que votre capital conserve son pouvoir d’achat.

Les taxes sur les revenus financiers peuvent réduire considérablement le gain net tiré du placement. Pensez à bien prendre en compte l’impact fiscal dans le calcul du taux de rendement effectif.

Il ne faut pas oublier que tout investissement comporte une part d’aléa. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs et certains placements sont plus risqués que d’autres.

Pensez à bien supporter les perturbations financières temporaires pour obtenir un retour potentiellement important sur votre investissement.
Note : Ces conseils ont été donnés par notre expert en finance lors d’une interview exclusive avec notre rédaction.