Prenez le temps de choisir une bonne assurance professionnelle pour votre entreprise

Il est indispensable à toute entreprise de s’assurer pour prévenir les principaux risques et dommages éventuels relatifs à son activité. L’assurance professionnelle est justement là pour les aider à se protéger. Celle-ci peut être soit obligatoire soit facultative en fonction des cas. Dans la suite de l’article, nous vous expliquons pourquoi vous devez choisir une bonne assurance pour votre entreprise.

Vérifiez les garanties

Les garanties additionnelles aident à accentuer le niveau de protection. Grâce à un devis, vous saurez exactement ce que votre contrat inclut ou pas. Les garanties les plus courantes sont notamment : protection juridique, garantie cyber, perte financière ou d’exploitation. Ce sont des options de choix qu’il faudra nécessairement adapter à vos besoins.

A voir aussi : Quelle assurance propose une assurance parking ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle est la principale garantie si vous exercez une activité réglementée. Elle vous protège de tous les sinistres, y compris les erreurs, les omissions, fautes professionnelles, oublis ou négligences, erreurs de conseils commerciaux et manque d’assistance technique. Si vous exercez un métier à risque, vous devez souscrire à d’autres assurances ou étendre les garanties. En dehors des garanties principales, il y a des garanties optionnelles dans la plupart des contrats. Vous devez les lire et vérifier qu’elles vous conviennent.

Aussi, il est essentiel de considérer dans votre choix d’assurance professionnel, la somme maximale que l’assureur est prêt à vous rembourser en cas de sinistre. Il s’agit du plafond de la garantie. Si votre entreprise fournit des prestations en dehors du pays où elle est localisée, vous devez également vérifier l’étendue géographique des garanties des différents contrats d’assurance.

A découvrir également : Comment résilié mon assurance auto ?

Consultez le prix de l’assurance

Le prix d’une assurance professionnelle n’est pas standard. Il est fixé au cas par cas. L’assureur évalue ce dernier généralement selon votre secteur d’activité, du niveau de risque qu’il implique, des franchises, des garanties, de la taille de votre personnel, etc. Pour vous assurer du montant à débourser pour assurer votre entreprise et que ce prix rentre dans votre budget, vous pouvez utiliser les comparateurs en ligne d’assurance. Vous pourrez alors choisir pour votre PME la compagnie d’assurance avec la meilleure offre (qui n’est pas forcément la moins chère mais qui propose d’excellents tarifs et plusieurs garanties utiles).

N’oubliez pas les franchises

Une franchise est un montant non remboursé par l’assureur qui demeure à la charge de l’entreprise. Autrement dit, cette somme est maintenue à votre charge quel que soit le coût total du dédommagement. Exprimée en euros ou en pourcentage, celle-ci est stipulée dans votre contrat. Elle influence le coût de l’assurance mais doit, elle aussi, convenir à votre profil.

Choisissez selon la taille et le domaine de l’entreprise

Les micro-entreprises et les entreprises avec des milliers d’employés ne présentent ni les mêmes besoins et ni les mêmes risques. Voilà pourquoi, il est vraiment indispensable de faire correspondre l’assurance à la forme juridique de l’entreprise. Chaque contrat ne disposera pas des mêmes garanties, par conséquent leur coût sera forcément différent.

De plus, dans l’évaluation de la taille et des besoins de votre entreprise, vous devez tenir compte de l’évolution de celle-ci. Cette évolution peut être liée au nombre de salariés, de l’acquisition de nouveaux équipements ou d’un local plus grand.

L’assurance décennale pour les métiers du bâtiment aide à assurer vos travaux sur 10 ans et vous protéger des poursuites judiciaires. Au départ volontaire, elle est devenue obligatoire pour tous les artisans. La loi impose aux professionnels du bâtiment (maçon, plombier, électricien…) un délai minimum de couverture des travaux effectués et un montant minimum d’indemnisation.

L’assurance voiture, stock et bâtiment est importante pour ceux qui se servent d’une voiture personnelle ou qui installent leur entreprise à domicile.

Pour ceux qui vendent des produits en ligne et conservent leur stock chez eux, ils doivent vérifier que leur assurance habitation couvre la valeur du stock en cas d’incendie ou d’inondation. Si non, une prime peut être requise pour couvrir cela.

Lisez attentivement les clauses du contrat d’assurance

Votre métier doit vous orienter dans le choix de la meilleure police d’assurance professionnelle. Dans le contrat, vous devez vérifier que les activités couvertes par l’assurance professionnelle correspondent aux activités réelles de votre entreprise. En cas de doute, questionnez l’assurance pour plus de détails.

Les contrats d’assurances sont rédigés par des professionnels. Ils peuvent employer des termes souvent complexes qui vous donneront l’impression d’être en face d’une offre unique. Ne vous y fiez pas. Lisez avec assiduité les clauses et prenez connaissance des garanties réelles proposées par l’assureur. Si vous n’arrivez pas à le faire, vous pouvez demander une assistance juridique pour vous aider à mieux appréhender les termes du contrat.

Dans les clauses et conditions générales, portez votre attention sur le nombre des exclusions. Il s’agit de situations pour lesquelles l’assurance peut décider de ne pas couvrir votre entreprise.

En dehors des conditions générales, vous devez parcourir les conditions spéciales du contrat. Chaque activité étant différente, elles servent à personnaliser votre contrat d’assurance selon le domaine de prédilection de votre entreprise. Elles tiennent souvent compte du profil du souscripteur, la valeur des biens assurés, le capital maximum en cas d’indemnisation, le montant des primes, les personnes et biens assurés, le montant des franchises, la date de couverture, les modalités de versement des primes, etc.