Assurance vie ou livret a ?

Bien qu’ils soient différents, l’assurance vie et le livret A sont deux placements privilégiés en France, en raison des avantages fiscaux qu’ils offrent.

Qu’est-ce qui caractérise ces deux concepts ? Lequel de ces deux placements correspondrait le mieux à vos projets ? Comment sont-ils fiscalisés ?

A lire en complément : Où trouver un simulateur de rachat d'assurance vie avant 8 ans ?

Quelles sont les avantages et limites de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un moyen d’épargne d’argent à long terme. C’est le moyen par lequel un particulier peut se constituer un capital ou le valoriser afin d’avoir les moyens nécessaires pour financer un projet personnel.

Elle peut également servir de moyen pour préparer le transfert de patrimoine sans courir le risque de perdre l’avantage du régime fiscal, en matière de succession.

A lire aussi : Les clés pour sélectionner la meilleure assurance habitation et protéger son patrimoine

L’assurance vie est le résultat d’une entente établie entre un assureur et un assuré. C’est donc un contrat qui lie les deux parties pour une durée pouvant être définie avant ou à l’heure du décès de l’assuré.

Ses avantages

L’assuré prend l’engagement de verser un capital à compter du moment où le contrat d’assurance prend effet. En échange d’un versement régulier perçu de la part de l’assuré, l’assureur constitue alors une épargne pour les bénéficiaires stipulés dans le contrat.

L’assurance vie offre un avantage considérable par rapport au Livret A. En effet, l’assuré qui souscrit au Livret A ne peut modifier la manière dont son argent est utilisé par l’assureur.

Tandis que dans le cas d’une assurance vie, l’assuré définit les supports d’investissements qu’il juge bénéfique et avantageux pour son projet.

L’assuré a donc le dernier mot concernant le support d’investissements à choisir entre : le fonds d’investissements en euro et les unités de comptes.

Ses inconvénients

L’assurance vie présente néanmoins quelques inconvénients. Par rapport à son rendement : depuis quelques années maintenant, l’assurance vie connaît une baisse de son taux de rémunération.

Sa moyenne de frais de gestion est évaluée à 1,80% net selon les enquêtes de la Fédération française de l’assurance.

Cependant la possibilité existe d’avoir part à un rendement nettement meilleur grâce à une diversification de ses placements. L’assurance vie subit aussi l’encadrement de bon nombre de frais. Il s’agit des frais :

  • De gestion de contrat ;
  • D’entrée de fonds ;
  • De sortie de sortie de fonds.

Quelles sont les avantages et limites du Livret A ?

Le Livret A est un moyen de placement d’épargne selon les normes de l’Etat, qui détient la capacité de fixer son plafond et son rendement. Il est accessible à tous et possède une fiscalité plutôt avantageuse.

Ses avantages

  • Le Livret A est entièrement défiscalisé : les intérêts générés ne sont pas sujets à une imposition de l’impôt ;
  • Le Livret A est totalement sécurisé : l’Etat garantit les fonds déposés ; ce qui élimine le risque de subir des pertes ;
  • Aucun frais n’est engendré par l’ouverture, la gestion et le versement de fonds sur un Livret A.

Ses limites

  • Il n’existe aucune possibilité de disposer de plusieurs Livret A, lorsqu’on en possède un déjà ;
  • Il existe un plafond pour les sommes déposés sur un Livret A : Il est fixé à 22 950 € pour les particuliers ;
  • En opposition à l’assurance vie, le Livret A intègre à nouveau la succession ;
  • A la mort de son possesseur, le Livret A devient bloqué. Les intérêts sont cependant toujours générés tant que la succession n’est pas réglée.

Assurance vie ou livret A ?

Le choix d’un moyen d’épargne entre l’assurance vie et le Livret A va dépendre des buts motivant ce placement. Pour cela, revenons sur les objectifs auxquels chaque placement peut s’avérer utile.

L’assurance vie répond à plusieurs objectifs :

  • Disposer d’une épargne que l’on fait fructifier ;
  • Avoir à disposition un fonds de revenus supplémentaire pour préparer une retraite par exemple ;
  • Se faire des bénéfices lors d’un transfert de patrimoine.

Quant au Livret A, il peut être bénéfique pour certains projets. Par exemple, si vous désirez avoir une épargne destinée au financement de projets comme l’achat d’une maison, d’une voiture, etc.

Le but ultime du Livret A est donc de constituer une épargne devant servir au financement de projets futurs, ou affronter des imprévus de tout genre.

Vous savez présent l’essentiel sur les avantages et inconvénients de l’assurance vie et le livret A. Il ne vous reste qu’à choisir celui qui correspond le plus à vos objectifs.

Comment choisir entre l’assurance vie et le Livret A en fonction de ses objectifs financiers ?

Comment choisir entre l’assurance vie et le Livret A en fonction de ses objectifs financiers ?

Pour être sûr de faire le choix qui correspond à vos objectifs financiers, voici quelques critères à prendre en compte.

Tout d’abord, il faut savoir que si l’assurance vie est un placement très utile pour préparer la retraite ou transmettre son patrimoine sans souci fiscal, elle n’en reste pas moins complexe. Il faudra donc bien étudier les offres proposées par les différentes compagnies d’assurances ainsi que leur performance.

Effectivement, il existe deux types d’assurances-vie : celles en euros et celles en unités de compte. Les premières sont considérées comme plus sûres car elles permettent une rémunération garantie chaque année tandis que les secondes donnent accès à des fonds investis dans divers supports (actions, obligations…). Ces dernières peuvent offrir un rendement plus élevé mais comportent plus de risques.

De son côté, le Livret A offre une sécurité maximale avec un taux fixé par l’état. Toutefois, ce taux peut varier selon la conjoncture économique actuelle. Aussi, ce type de placement est idéal pour ceux qui cherchent avant tout à protéger leur capital plutôt qu’à obtenir des gains importants.

Il faut préciser que ces deux options ne sont pas mutuellement exclusives. En effet, certains épargnants choisissent d’avoir deux comptes différents sur lesquels ils placent leurs économies.

Si l’assurance vie et le Livret A sont deux types de placements très différents, chacun répondant à des objectifs financiers bien distincts, vous devez faire un choix entre ces deux outils d’épargne.

Quel est le taux de rendement historique de l’assurance vie et du Livret A, et comment cela peut-il influencer votre choix ?

Pensez à bien prendre en compte le taux de rendement historique pour bien choisir entre l’assurance-vie et le Livret A. Effectivement, cela peut influencer votre décision car cela vous donnera une idée des performances passées de ces deux options d’épargne.

En ce qui concerne l’assurance-vie, les rendements historiques varient selon les années et la nature du contrat souscrit. Généralement, les contrats en euros ont des taux garantis chaque année avec un rendement moyen autour de 2 %. Les unités de compte ont quant à elles un potentiel plus important mais sont aussi soumises à davantage d’aléas.

Concernant le Livret A, son taux a été fixé à 0,50 % depuis février 2020. Ce dernier varie régulièrement en fonction du niveau d’inflation constaté.

Si vous cherchez avant tout la sécurité pour votre épargne alors c’est vers le Livret A qu’il faudra se tourner, puisque c’est une option très sûre garantissant une stabilité dans les revenus générés sur cette épargne. Mais si vous souhaitez obtenir davantage de gains potentiels ou encore préparer votre retraite ou transmettre votre patrimoine sans souci fiscal, alors l’assurance-vie sera probablement mieux adaptée à vos besoins.

Avant toute prise de décision, pensez à bien faire un point précis sur vos objectifs financiers ainsi que sur les offres proposées par les différents établissements et surtout à effectuer des simulations afin de mesurer les impacts sur vos objectifs financiers.